À propos

We Need More Safe Sex Books, dont le modèle de nom est emprunté au mouvement anglophone We Need Diverse Books, est un groupement d’auteurs, de lecteurs et d’éditeurs soutenant l’idée de ne pas invisibiliser dans les livres la nécessité de se protéger dans ses pratiques sexuelles.

Tenir ce point en importance ne signifie pas se soumettre à un cahier des charges précis forçant l’auteur à mentionner systématiquement l’usage du préservatif dans ses scènes de sexe, quelle que soit l’histoire des personnages et le niveau d’explicité des dites-scènes, mais avoir à cœur d’offrir une approche réaliste à ce sujet, dans lequel les lecteurs puissent se reconnaître. L’auteur peut également décider de faire l’impasse sur le sujet mais en précisant tout simplement en entête de son histoire qu’il a fait ce choix. L’idée est vraiment de ne pas faire comme si cette réalité n’existait pas.

Rappelons qu’aujourd’hui encore, une personne meurt du SIDA toutes les 30 secondes dans le monde et que, rien qu’en France, chaque année, ce sont 6000 nouveaux cas de séropositivité qui sont découverts.

Rappelons également que la romance et l’érotique sont lus régulièrement par des jeunes lectrices et lecteurs, qui avouent parfois avoir fait une part de leur apprentissage des pratiques sexuelles de par ces lectures.

Offrir une littérature n’associant pas les situations rêvées dans lequel le lecteur est invité à se projeter à des pratiques dangereuses peut donc être utile.

Publicités

2 réflexions sur “À propos

  1. Julie Forgeron dit :

    Je vois souvent la question du préservatif dans les MM, elle est abordée. Mais ce qui m’étonne encore plus c’est quand les persos décident d’enlever le préservatif. Parfois tout de suite, la question est bien posée, mais balayé, ils se promettent qu’ils sont sains et le font. Et moi, j’avoue que ça me dérange. J’ai envie de leur crier, mais vous êtes fous, vous pouvez être porteur sans même le savoir.
    Le problème du préservatif est aussi abordé d’une autre façon, parfois il a été oublié ou omis dans l’action. Mais ensuite les personnages parlent de comportement à risque, ils font des tests. Je trouve ça plutôt intéressant de le voir de cette manière. « J’ai eu un comportement à risque, il y a un possibilité pour moi d’être malade. » Là, l’auteur mentionne le fait que ce type de comportement peut être dangereux.
    Je travaille en pharmacie et je vois beaucoup de comportements par rapport au préservatif, quand un gars arrive pressé d’acheter des préservatifs grande taille et que je n’en ai pas. (J’aimerais prendre une photo de ma tête d’ailleurs dans ces moments-là :p) Je lui propose d’aller plus loin et qu’il me répond qu’il n’a pas le temps. J’imagine bien la scène, « merde j’ai pas de préservatifs, attends je m’habille et je descends à la pharmacie. »
    A contrario on m’a demandé une petite taille avec mensuration du sexe en prime. (Bon ça existait pas, dommage d’ailleurs, comment ils font s’ils nagent dans la capote ?).
    Mais le top c’est quand le distributeur ne marche plus et que tu t’en aperçois une semaine après, tu as toujours plein de pièces et personne pour venir réclamer sa boîte.
    Plus les petits jeunes qui viennent demander une pilule du lendemain, j’ai l’obligation légale (morale pour moi^^) de leur expliquer les risques, de les orienter vers le planning familial, je leur conseille de faire un test de grossesse. Et souvent c’est le garçon qui vient, la fille n’ose pas.
    Plus mes malades séropositifs, qui prennent des médicaments tous les jours de leur vie…
    Bref pour moi c’est une évidence, d’en parler dans les livres avant ou après, de faire une mention d’avertissement.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s